Logo du Bureau des Mines et de l'Energie
    Bulletin trimestriel de la Care-Haïti  et du Bureau des Mines et de l'Energie   Novembre  1998  
  Premier numéro 
 
Revue Synergies

Dans ce numéro:
  • Page de couverture Numero 1
  • Editorial
  • L’engagement de l’Etat haïtien dans la solution des problèmes énergétiques du payspar Dieuseul Anglade 

  •  
  • Dossier : Situation de l’énergie domestique en Haïti par Wilfrid St-Jean et Peter Young

  •  
  • Historique des tentatives menées en Haïti sur les réchauds à charbon amélioréspar J-Y 

  • Terlinden 
     
  • Résolutions prises sur l’énergie et l’environnement par Wilfrid  St-Jean

  •  
  • Que dit la théorie économique au sujet des programmes de diffusion des réchauds à charbon améliorés ? par J-Y Terlinden


  • Retour site Synergies
  • Retour page BME
  • Rehred


  • Arrivée du charbon par bateau à Port-au-Prince 
     
    Editorial 

    L’arbre est la principale source d’énergie en Haïti. On s’en sert surtout pour la cuisine, pour certaines activités commerciales et industrielles traditionnelles et, dans une moindre mesure, pour le chauffage. Cette utilisation massive provoque l’étiolement des ressources forestières, qui entraîne à son tour de nombreux problèmes écologiques et sociaux allant bien au-delà de la pénurie de bois : le sol se détériore et retient moins d’eau à mesure que les arbres disparaissent, ce qui provoque désertification dans certaines régions et inondations dans d’autres. Même si la population a conscience des problèmes que cause à long terme cette ponction continue, elle ne peut renoncer à cuisiner et elle est la plupart du temps trop pauvre pour se tourner vers d’autres combustibles. Les solutions proposées vont du reboisement à l’utilisation d’autres sources énergétiques renouvelables (déchets végétaux, biogaz et cuisinières à énergie solaire). Tout en étant importantes, ces possibilités portent sur le long terme et n’ont pas d’incidence sur les usages présents du bois. Le seul espoir immédiat est de réduire la pression actuellement exercée sur les ressources forestières. Une diminution de la consommation, ne serait-ce que de dix ou vingt pour cent, pourrait avoir des résultats significatifs. On peut y arriver par l’élaboration et la vulgarisation de foyers et de pratiques culinaires plus efficaces. Ces foyers doivent bien entendu être bon marché et répondre aux besoins locaux. Deux types de foyers rencontrent ces critères : les foyers améliorés au charbon, qui réduisent la consommation de charbon de bois d’environ 35%, et les cuisinières à gaz ou au kérosène, solution idéale, dont la diffusion à large échelle permettra de remplacer progressivement le charbon de bois par des combustibles n’ayant aucune incidence sur l’éco-système haïtien.  

    Ces nouveaux équipements auront par ailleurs l’avantage non négligeable d’améliorer notablement les conditions dans lesquelles sont préparés les repas: la fumée qui s’échappe de feux nus ou de fours inefficaces peut en effet créer un environnement insalubre et malsain, provoquer des troubles visuels ou respiratoires, entraîner des cas de brûlures et d’ébouillantage. Les foyers améliorés au charbon, ainsi que les réchauds à gaz et à kérosène, contribueront par là au confort et à la sécurité des ménagères.

    Economisons le bois-énergie pour préserver l’environnement!
     
    Editeur responsable: Peter Young 

    Auteurs: P. Young, Wilfrid St-Jean

    Conseiller technique: Bétonus Pierre 

    Edition Internet: soutien technique du REHRED 
     

    Envoyez vos lettres à: 
    Peter Young / Wilfrid Saint-Jean 
    Bulletin Synergies,  
    CARE / BME 
    Rue Grégoire 92, Pétionville, Haïti. 
    P.O. Box : 15546 Port-au-Prince 
    Tél.: +509.57.53.89 ou 57.53.58 
    Fax: +509.57.67.85 
    E-mail: young@pap.care.org
     
    Retour Page d'Accueil BME 
      Haut de la Page
     

    mines-energie@rehred-haiti.net
    © BME et REHRED
    Port au Prince Haïti

    15/12/98
    cette page: http://rehred-haiti.net/membres/bme/synergies/numero1/edito.html