Logo du Bureau des Mines et de l'Energie
    Bulletin trimestriel de la Care-Haïti  et du Bureau des Mines et de l'Energie   Mai  1999  
numéro 3
 
 Revue Synergies
Numéro 1 - Novembre 1998  
Numéro 2 - Février  1999   
Numéro 3 - Mai 1999 
Numéro 4 - Août 1999 
Dans ce numéro:
 
  • Editorial
  • Les expériences de diffusion des foyers à   GPL en Haïti, par Jerry Gousse
  • L'expérience pilote de difusion des réchauds améliorés à charbon de bois baptisés "Mirak", par Emile Jean Gilles, Jean Kissinger Dalcé et Kate Potts
  • Tout ce qu'il faut savoir sur la technologie des réchauds améliorés, par Jean-Marie Rigaud
  • Les foyers améliorés peuvent-ils constituer un élément de solution alternative aux problèmes du déboisement en Haïti, par Jean Robert Altidor 

  •   
  • Retour site Synergies
  • Retour page BME
  • Rehred



  •   
      
      
    Vente de réchauds Mirak à Port-au-Prince
    Vente de réchauds "Mirak" à Port-au-Prince
    Editorial   

    L’expérience de diffusion des foyers améliorés  en Haïti  

    L’expérience de diffusion des foyers améliorés à charbon de bois, et à gaz (butane) a débuté en Haïti au cours des années 80 avec la mise au point d’un modèle à charbon de bois par le Bureau des Mines et de l’Energie modifié récemment par la Care-Haïti puis rebaptisé "Mirak". Par la suite un modèle à GPL devrait être développé par Shell Haïti. En ce qui concerne le kérosène la Haïti-Métal a débuté bien avant. L’objectif poursuivi par ces institutions est de permettre une réduction de la consommation du charbon de bois dans les ménages soit par des économies substantielles en ce qui concerne le modèle BME ou par la substitution pure et simple en ce qui concerne les modèles de la Shell Haïti et de la Haïti-Métal. Au moment du lancement de ces équipements des enquêtes ont été faites auprès des consommateurs pour analyser leurs motivations et résistances à changer de foyer et de combustibles. Les résultats de ces enquêtes ont montré la bonne image des foyers auprès des participantes : image rassurante, bonne adaptation à la cuisine haïtienne, facilité d’utilisation. A part certains reproches tels : la mise au point d’un foyer à deux-feux pour le modèle BME (Mirak) au lieu d’un seul et la mauvaise adaptation du modèle Shell (bip ti chéri) aux grandes chaudières ainsi que le coût de la recharge en butane, ils ont tous conclu que du point de vue technique ces foyers améliorés sont de bons produits. Dans l’ordre, le gaz est sélectionné comme premier choix suivi par le bois de feu puis par l’électricité et enfin par le kérosène.   

    Plus de dix années après le lancement de deux de deux de ces programmes (Mirak et Bip tichéri) les résultats obtenus n’ont pas encore atteints les objectifs poursuivis. Un certain nombre de contraintes sont à la base de ce résultat mitigé. Il s’agit principalement de certains problèmes liés à la stratégie de marketing utilisée pour approcher les différents acteurs de la chaîne, principalement les consommateurs. En effet, les différentes approches font plutôt état dans leur publicité des avantages écologiques liés à l’utilisation des foyers au lieu des avantages économiques et sociaux pour le consommateur lui-même. On estime aussi que l’importance mitigée accordée par les pouvoirs publics aux problèmes d’environnement liés à cette structure de consommation énergétique peut être considéré comme un frein à l’expansion de ces programmes de diffusion. La revue "Synergies", dont l’objectif est de favoriser les débats sur l’énergie domestique en Haïti, a ouvert les colonnes de sa troisième édition aux experts qui ont travaillé dans le domaine en vue de livrer à ses lecteurs le résultats de leurs conclusions et favoriser du même coup la diffusion d’une stratégie de diffusion massive, concernant les foyers améliorés à charbon Mirak.  

    Economisons le bois-énergie pour préserver l’environnement!

     
    Editeur responsable: Peter Young  
    Auteurs: P. Young, Wilfrid St-Jean 
    Conseiller technique: Bétonus Pierre  
    Edition Internet: Wilfrid Saint Jean avec le  
    soutien technique du REHRED
    Envoyez vos lettres à:  Peter Young / Wilfrid Saint-Jean  
    Bulletin Synergies,  CARE / BME  
    Rue Grégoire 92, Pétionville, Haïti.  
    P.O. Box : 15546 Port-au-Prince  
    Tél.: +509.57.53.89 ou 57.53.58  Fax: +509.57.67.85  
    E-mail: young@pap.care.org
     
    Page d'accueil BME 
    Haut de la page

    mines-energie@rehred-haiti.net
    © BME et REHRED
    Port au Prince Haïti
    31/05/99
    Cette page: http://rehred-haiti.net/membres/bme/synergies/numero3/edito.html